Renforcement des capacités

  • Coordination de l’aide

    L’objectif général du projet est d’assurer la prise en charge accrue de la gestion et de la coordination de l’aide par les instances pérennes du pays. Il permet dans l’immédiat d’assurer que le MPCE et les autres institutions en charge de la gestion de l’aide, les Unités d’études et de programmation (UEP) et autres entités spécialisées des ministères techniques, continuent de sélectionner, d’enrichir techniquement et de faire la promotion et le suivi de façon transparente et responsable des actions de relèvement et de développement prioritaires du pays financées par la Communauté internationale.

  • Autonomisation économique des femmes à travers des activités génératrices de revenue

  • A la suite du séisme du 12 Janvier 2010, de nombreuses interventions en matière de reconstruction ont été déployées par la communauté internationale et le gouvernement. Elles portent notamment sur la reconstruction de la zone métropolitaine de Port-au-Prince, mais aussi sur la planification stratégique à long terme. Aujourd’hui, Haïti est toujours face à des défis immenses avec près de 390 000 personnes vivant dans 575 camps.

  • Mise en place des éléments stratégiques de base du programme emploi du PNUD avec les 2 ministères clé (MCI et MEF) et l’expérimentation de 2 volets d’action (produits locaux, services aux entreprises et à l’employabilité).

  • Dans le cadre du renforcement de l’Etat de droit et la stabilisation du pays, les autorités nationales à travers le MJSP, avaient entamé des réformes en vue du renforcement du secteur de la justice et de la sécurité publique.

  • Doter le Gouvernement : - d’un cadre règlementaire et opérationnel d’aménagement du territoire, de développement économique et social au niveau local; - d’outils techniques permettant la mise en œuvre du cadre; - de structures locales chargées d’élaborer et de suivre la mise en œuvre de la politique nationale de l’aménagement du territoire; d’expérimentation à travers des projets pilotes pour tester le cadre développé;

  • L’objectif général de ce projet est de réduire la vulnérabilité des départements du Nord-Est, Nord, et Nord-Ouest face à la menace sismique en renforçant la résilience des infrastructures et des populations dans le but de minimiser les pertes économiques et en vies humaines.

  • Renforcer les capacités du opérationnelles du SNGRD aux niveaux central et décentralisé afin de réduire la vulnérabilité de la population haïtienne, de renforcer la réponse et de minimiser l’impact des désastres.

  • En ce qui concerne la Tuberculose, Haïti a les taux d'incidence et de prévalence les plus élevés dans la région Amérique Latine et Caraïbes. Selon les plus récentes estimations de l’OMS pour 2009 (2010 Global Tuberculosis Control rapport de l'OMS), le taux d'incidence est 238 pour 100 000 habitants pour toutes les formes de la tuberculose (24 000 cas).

  • En Janvier 2003, Haïti a commencé la mise en œuvre des activités du Programme Fonds Mondial de Lutte contre le Sida, la Tuberculose et la Malaria avec le programme de la Série 1 du projet VIH/SIDA.