Haïti, 2030 à l'horizon

Publié le 18 déc. 2014 - 28 pages
Haïti, 2030 à l'horizon

Résumé

Haïti, 2014. À la veille de l’échéance fixée pour l’atteinte des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), le pays a progressé mais de grands défis demeurent.

Selon le dernier rapport sur les OMD publié en juin 2014 par le Gouvernement haïtien et le Programme des Nations pour le développement en Haïti, la proportion de personnes vivant dans la pauvreté extrême – avec moins d’1,25 dollar par jour – a diminué. En matière d’éducation, plus de 88 % des enfants fréquentent désormais l’école primaire. La prévalence du VIH/sida a été stabilisée et 60 % des jeunes utilisent le préservatif. La cible mesurant l’insuffisance pondérale chez les enfants de moins de cinq ans a été atteinte trois ans avant l’échéance. Près de 69% des ménages ont désormais accès à une source d’eau améliorée.

Cependant, comme le précise le rapport sur les OMD en Haïti, six millions de personnes vivent toujours dans la pauvreté modérée, c’est-à-dire avec moins de 2,5 dollars par jour. Le chantier pour garantir une éducation de qualité et développer une offre publique reste énorme. Les 4 % de femmes au Parlement font d’Haïti un des six pays au monde dont l’une des chambres parlementaires est exclusivement masculine. Les efforts pour lutter contre la déforestation et la perte de la biodiversité n’ont pas été suffisants pour enrayer la tendance; au moins 62 % des citadins vivent dans des taudis.

En définitive, si Haïti a fait de grands pas en avant, de nouvelles ressources financières doivent être mobilisées pour hisser Haïti au rang des pays émergents d’ici à 2030. Avec l’appui de ses partenaires traditionnels et grâce à l’élan insufflé par les pays du Sud, le PNUD continue d’accompagner le Gouvernement haïtien. Dans la lutte contre la pauvreté, dans le combat contre le VIH/Sida et la tuberculose, dans les domaines de la protection de l’environnement, de la gouvernance et de l’état de droit, de la gestion des risques de désastres, le PNUD Haïti s’aligne sur les priorités de développement du Gouvernement pour construire un avenir meilleur.

L’approche est inclusive et doit générer de l’emploi pour les jeunes et des moyens d’existence pour les exclus. Elle doit intégrer l’égalité des sexes et permettre l’autonomisation des femmes.

Dans un monde en pleine mutation, le PNUD œuvre également en faveur des modes de consommation et production durables, et place désormais la protection et la gestion des ressources naturelles comme une priorité dans l’agenda de développement.

Le 12 janvier 2015, Haïti commémorera le cinquième anniversaire du tremblement de terre. Si personne n’a oublié ce drame, tout le monde s’accorde à le dire : une page se tourne,  Haïti sort de l’urgence et se dirige sur la voie d’un développement à long terme. La transition est en marche vers une résilience humaine.

Dans ce contexte, en plus de rapporter le travail du PNUD Haïti sur l’année écoulée, cette brochure revient sur les moments forts depuis 2010 à travers une ligne du temps, et vous offre une perspective pour 2030 via les témoignages de cadres intermédiaires du Gouvernement haïtien, partenaires durables au sein des institutions, qui ont accepté de jouer le jeu.

Haïti, 2030 à l’horizon, c’est maintenant, tournez la page.

Voir le document en ligne Français | Anglais

À retenir

  • Un nouveau regard sur Haïti grâce à la publication du rapport sur les Objectifs du Millénaire pour le développement
  • 5,5 millions de plantules mises en terre
  • Table sectorielle et thématique « Risques et désastres » mise en place par le Gouvernement haïtien avec l’appui du PNUD
  • 9,4 milliard USD d’engagement, 1560 projets et 235 organisations inscrits dans le module de gestion de l’aide externe mis en place par le PNUD et visant à rendre l’aide externe plus transparente
  • 47 % des besoins en traitements antirétroviraux pris en charge par le PNUD avec le financement du Fonds mondial

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Haïti 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe