Résultats

  • Nouvelles du PNUD - Du charbon a la reforestation

    Marie-Lucie a le sourire. Ce matin, comme tous les matins depuis un mois, elle part rejoindre ses amis de la communauté de Dosmond pour planter des arbres sur les hauteurs de Ouanaminthe, dans le département du Nord-Est. À quelques kilomètres de là, en République dominicaine, une autre brigade de planteurs est aussi à pied d’œuvre. Toutes ces personnes ont intégré le projet « Frontière Verte », lui-même partie du programme bilatéral haïtiano-dominicain « Quisqueya Verde ».

  • Haïti en avant, paroles de femmes

    Haïti, trois ans plus tard… depuis le séisme dévastateur du 12 janvier 2010, d’énormes d’efforts ont été consentis pour aider le gouvernement à atteindre ses objectifs et améliorer les conditions de vie des Haïtiennes et Haïtiens.

  • Haïti 2013-2030. Osons demain.

    Haïti, 2030. Grâce à un travail de fond mené sur le long terme par le Gouvernement haïtien, Haïti s’est hissée au rang des pays émergents. Aujourd’hui, en 2030, la pauvreté a significativement diminué grâce à des politiques de création d’emplois, le sida et la tuberculose sont en recul permanent, le pays se reboise progressivement, les élections ont lieu de manière régulière et transparente, les infrastructures sont plus résistantes aux aléas naturels et les femmes jouent un rôle central dans l’économie haïtienne. Bien sûr, le chemin vers la résilience reste semé d’embûches, mais la volonté citoyenne a porté ses fruits et les résultats sont visibles.

  • Haiti se relève

    Deux ans après le tremblement de terre dévastateur du 12 janvier 2010, Haïti continue de puiser dans ses ressources pour se relever. Le défi est de taille après les lourdes pertes subies suite au tremblement de terre qui a laissé plus de 200 000 morts, 1,5 million de personnes déplacées et 300 000 bâtiments endommagés ou complètement détruits.

  • Haïti 1 an après

    Il y a un an, plus de deux millions d’Haïtiens ont vu leurs vies basculer suite à un tremblement de terre de magnitude 7.0 qui a ravagé le pays, fait plus de 200 000 morts et déplacé plus de 1,5 millions de personnes. La communauté internationale a réagi immédiatement à travers, l’envoi d’équipes de secours sur place, des promesses d’aides financières et de soutien au processus de reconstruction dans un pays qui souffrait déjà d’un niveau élevé de pauvreté et d’inégalité.

Pour en savoir plus
Plus