Autres rapports
  • Le 6 mai 2016, la ville du Cap-Haïtien accueillera une simulation de séisme générant un tsunami, appelée SIMEX (exercice de simulation). Organisé par la Direction de la protection civile, avec l’appui du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), cet exercice est une activité importante du Plan de réduction du risque sismique dans les départements du Nord d’Haïti (Plan Nord). Mme Marie Alta Jean-Baptiste, la Directrice de la Protection civile, et Yvonne Helle, la Directrice du PNUD Haïti, interviennent ensemble sur cet événement de grande envergure.

  • Bulletin du SIMEX 2016 N°2

    Témoignage de deux experts nationaux, les ingénieurs Claude Prépetit, coordonnateur de l’Unité technique de sismologie (UTS) du Bureau des mines et de l’énergie, et Gérard Métayer, en charge du programme tsunami au Service maritime et de navigation d’Haïti (Semanah).

  • Chef de la Délégation et ambassadeur de l’Union Européenne en Haïti depuis septembre 2015, M. Degert place le renforcement du partenariat entre l’Union européenne et Haïti aussi bien sur le plan politique et économique, que social et culturel, au coeur de ses priorités. Il entend ainsi travailler à renforcer l’efficacité de l’aide européenne en Haïti, tant en ce qui concerne le volet développement que le volet humanitaire.

  • Ce rapport d’évaluation des besoins post-catastrophe, désigné sous son sigle anglais PDNA, a été préparé suite au passage du cyclone Mathieu dans la nuit du 3 au 4 octobre 2016 sous la responsabilité et le leadership du Gouvernement haïtien et avec l’appui des partenaires techniques et financiers, en particulier l’Union Européenne (UE), le Système des Nations Unies, la Banque mondiale (BM) et la Banque interaméricaine de développement (BID).

  • Située sur la côte des zones exposées aux désastres, la Commune des Abricots présente la configuration d’une ville multirisques où des mesures atténuantes doivent être appliquées pour éviter des dommages et des situations regrettables pour la population. Ce tableau méconnu qui se dessine concerne aussi bien la submersion marine, les glissements de terrain que les inondations et les cyclones. La Commune des Abricots, de manière considérable, présente l’aspect d’une poche d’incidences regorgée de catastrophes naturelles.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Haïti 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Eswatini Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye

M

Macédoine du Nord Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine République du Guyana Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe