Rapport sur le développement humain 2014

25 juil. 2014
image

Résumé

Le présent Rapport développe deux propositions de base.

La première est que la vulnérabilité des personnes est considérablement influencée par leurs capabilités et la société dans laquelle elles vivent. L'autre suggère que l'échec à protéger les personnes contre la vulnérabilité est principalement dû à des politiques inadaptées et à des institutions sociales de mauvaise qualité, voire dysfonctionnelles.

 

Les deux thèses centrales du présent Rapport sont basées sur l'idée que

 

1. l'amélioration et la protection durable des choix individuels, des capabilités et des compétences sociales sont essentielles ; et que

2. les stratégies et les politiques de développement humain doivent viser à réduire la vulnérabilité et à renforcer la résilience.

 

Une meilleure compréhension de la vulnérabilité et de la résilience du point de vue du développement humain permet d'analyser plus profondément les facteurs et les politiques qui expliquent pourquoi certains individus, certaines communautés ou certains pays sont plus résilients aux événements défavorables et y répondent mieux.

A retenir

  • Près de 80 pour cent de la population mondiale n'a pas accès à une protection sociale complète.
  • Plus de 2 milliards de personnes vivent dans une situation de pauvreté multidimensionnelle.
  • À l'échelle mondiale, le niveau de développement des femmes est de 8% inférieur à celui des hommes.
  • L'Afrique sub-saharienne enregistre les plus hauts niveaux d'inégalité selon le rapport.
  • Malgré les progrès effectués, l'Amérique latine et les Caraïbes continuent d'enregistrer les plus fortes inégalités de revenus.
  • Les pays les plus égalitaires sont la Finlande, la Norvège, la RépubliqueTchèque et l' Islande selon le rapport.
Télécharger le rapport