Rapport 2013 sur les objectifs du Millénaire pour le développement

25 juin 2014
image

Haïti un nouveau regard


Le Gouvernement, que j’ai l’honneur de diriger, est heureux de mettre à la disposition des citoyens et des acteurs du développement, le deuxième rapport national sur le suivi de la mise en oeuvre des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).


En 2000, la République d’Haïti et 188 autres pays du système des Nations Unies se sont engagés pour construire à l’horizon 2015 un monde sans pauvreté. Un monde où, grâce à la scolarisation universelle, il y aurait l’égalité des chances pour les filles et les garçons tant à l’école que plus tard dans la vie socio-économique et politique, un monde où les mères meurent moins en donnant la vie, un monde préservant l’avenir des générations futures à travers la conservation des ressources naturelles, un monde plus équitable, plus juste et plus solidaire envers les pays en voie de développement.


Les huit objectifs qui en découlent ont été intégrés comme priorités nationales et Haïti réitère son engagement de s’inscrire dans cet effort conjoint pour la dignité humaine. Car, pour mon gouvernement, lutter contre la pauvreté extrême n’est pas une option, mais un engagement devant l’Histoire.


Extrait de l’introduction du rapport signée par le Premier Ministre haïtien Laurent S. Lamothe.


Le rapport 2013 sur les objectifs su Millénaire pour le développement :

Résumé exécutif - Rapport complet

A retenir

  • Il existe une nouvelle ligne de base de la pauvreté en Haïti, selon l’approche consommation des ménages: Le taux de pauvreté national est de 58,6%, le taux de pauvreté extrême : 24,7%.
  • Le taux net de scolarisation dans le primaire a progressé continuellement, passant de 47 % en 1993 à 88 % en 2011.
  • Les femmes occupent au moins 20 % des postes au gouvernement mais seulement 4,3 % des sièges au parlement.
  • En 2013, 85 % des enfants d’un an sont vaccinés contre la rougeole contre 57.7 % en 2006.
  • 37. 7 % des accouchements sont assistés par du personnel de santé qualifié.
  • Stabilisation de la prévalence du VIH / SIDA pour les jeunes de 15 à 24 ans qui passe de 1 % en 2006 à 0.9 % en 2012.
  • 16 000 hectares de plantations forestières en plus depuis 1990 et mise en terre de 4 428 000 plantules depuis 2012.
  • Entre 2012 et 2013, le département de l’Ouest a reçu 34 % de l’aide publique au développement, contre 1 % pour les Nippes et le Nord-Ouest.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Haïti 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe