Nouvelles du PNUD

04 juil. 2013
image

Du charbon à la reforestation

Marie-Lucie a le sourire. Ce matin, comme tous les matins depuis un mois, elle part rejoindre ses amis de la communauté de Dosmond pour planter des arbres sur les hauteurs de Ouanaminthe, dans le département du Nord-Est. À quelques kilomètres de là, en République dominicaine, une autre brigade de planteurs est aussi à pied d’œuvre. Toutes ces personnes ont intégré le projet « Frontière Verte », lui-même partie du programme bilatéral haïtiano-dominicain « Quisqueya Verde ». Ce programme, financé par le Gouvernement de la Norvège et rendu possible grâce à l’assistance technique du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) et du Programme alimentaire mondial (PAM), prévoit notamment de revégétaliser la frontière afin d’améliorer les conditions de vie des Haïtiens et des Dominicains vivant dans les bassins versants de Massacre et de Pedernale.

    Télécharger le document