Bulletin d'information No2. Programme conjoint pour la prévention des conflits et cohésion sociale

06 oct. 2011
image

Le Fonds OMD restitue la dignité aux handicapés

Je remercie l’OIM qui m’a appris que je pouvais travailler », raconte émue Julaine Noelus, amputée du bras droit, tenant son enfant de 10 mois sur son bras gauche. Cette femme, comme 24 autres personnes handicapées, a été engagée par l’OIM dans une expérience pilote de protection de l’environnement, couronnée de succès.


Dans le cadre du Programme conjoint du Fonds pour la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a réalisé un coup d’éclat en impliquant des personnes à mobilité réduite dans la protection de l’environnement, une première aux Gonaïves.


Julaine Noelus est amputée du bras droit depuis 19 ans qu’elle a fait une chute fatale sur un âne. Elle n’avait que 16 ans à l’époque. Depuis elle croyait qu’elle n’était bonne qu’à faire les corvées domestiques. Elle est devenu membre
de l’Organisation des Handicapés de Biennac (OHB) mise sur pied après que les handicapés eurent constatés qu’ils étaient les grands oubliés de la tempête tropicale Jeanne qui a fait pas moins de 2000 victimes et causé d’énormes
pertes matérielles aux Gonaïves, en septembre 2004.

    Télécharger le document
    • Bulletin d'information No2. Programme conjoint pour la prévention des conflits et cohésion sociale français